La montre mécanique : composition et fonctionnement - new montres

new montres

il est temps de faire les meilleurs choix.

La montre mécanique : composition et fonctionnement

Share This

Le mouvement de la montre mécanique a précédé la technologie du quartz de près de mille ans. Contrairement aux montres à quartz ou numériques, qui nécessitent une batterie pour fonctionner, les mouvements des montres mécaniques exploitent l'énergie stockée dans un ressort à enroulement répété. Il existe deux types de montre mécanique, manuelles et automatiques. Dans ce post, nous allons expliquer en termes simples et avec beaucoup d'illustrations comment chacun d'eux fonctionne, et quelle "magie" permet aux cristaux de quartz de réguler une montre (cette partie sera traitée ultérieurement).

COMMENT FONCTIONNE UNE MONTRE MÉCANIQUE:




À l'intérieur d'une montre mécanique, nous trouverons normalement les unités suivantes:
1) Ressort de barillet
2) Rouage 
3) Echappement 
4) Balancier oscillant 
5) Tige de remontoir / Rotor

Ressort de barillet :

Pendant l'enroulement, le barillet du ressort-moteur est fixe et la roue à cliquet enroule l'extrémité interne du ressort-moteur dans le sens inverse des aiguilles d'une montre autour de l'arbre au centre du barillet. Lorsque le mouvement est en cours, la roue à cliquet est immobile et l'extrémité extérieure du ressort fait tourner le barillet dans le sens des aiguilles d'une montre.
Un clic a été conçu pour empêcher la rotation de la roue à rochet dans le sens des aiguilles d'une montre tout en permettant un mouvement dans le sens contraire des aiguilles d'une montre (pour l'enroulement).

L'Echappement :

l'échappement est un processus placé entre la source d'énergie (le ressort, le poids, etc.) et l'organe réglant.
Quand le ressort est tendu, l'échappement permet la libération de l'énergie périodiquement et l'entretient du va-et-vient du balancier qui régularise à son tour la rotation des roues reliées aux aiguilles des secondes, des minutes et des heures.

Le balancier :

Le balancier d’une montre est une pièce qui oscille dans un mouvement régulier autour d’un axe de rotation grâce à un ressort spiral. Chaque alternance permet au rouage d’avancer d’un pas et donne le fameux « tic-tac » de la montre !
Ainsi le balancier est le régulateur de la marche du temps grâce à ses oscillations et c'est lui le responsable de la précision de la montre.

Le rouage :

le rouage assure la transmission de la force mécanique.
Le train d'engrenage principal de l'horloge est connu sous le nom de train en marche. Ces roues permettent au ressort moteur d'assurer deux fonctions principales:

  • Entraîner la rotation des aiguilles et d'autres complications.
  • Alimenter le balancier.



Le Rotor (montre automatique) / la tige de remontoir (montre manuelle):

Le rotor, catalyseur de la montre-bracelet moderne, est un mécanisme à remontage automatique inventé par l'horloger suisse Abraham-Louis Perrelet vers 1770. À l'origine, le mécanisme à remontage automatique du rotor était principalement utilisé dans les montres de poche.
Le rotor de montre est une masse oscillante qui pivote à l'intérieur d'une montre mécanique automatique. Le mouvement du bras de porteur fait pivoter le rotor sur son bâton; ceci est attaché au mécanisme d'enroulement.
Dans le cas d'une montre mécanique manuelle au lieu du rotor on trouve la tige de remontoir qui est une tige qui relie la couronne d'une montre mécanique au mécanisme, appelé « mouvement », afin d'agir sur ce dernier.


Montre mécanique manuelles :


Description d'une montre mécanique manuelle :

Le mouvement manuel est considéré comme le mouvement le plus traditionnel,  et le plus ancien mouvement dans les horloges. Les montres mécaniques à remontage manuel que nous portons sont souvent appréciées pour leur belle présentation du mouvement de la montre, que l'on peut généralement voir à travers le fond du boîtier. Ces mouvements sont souvent appelés «mouvements à remontage manuel» car ils doivent être manuellement enroulés à la main pour créer de l'énergie dans le ressort de la montre.
La montre mécanique à remontage manuel doit être enroulée une fois par jour en même temps, afin de s'assurer que l'énergie est suffisante pour faire fonctionner la montre dans les 24 heures suivantes. mettez la montre à votre oreille, vous entendrez un son "ticking") jusqu'à ce que vous rencontriez une légère résistance (environ 15-25 rotations).

Le fonctionnement d'une montre mécanique manuelle:

Le porteur de la montre mécanique manuelle doit tourner la couronne (bouton de réglage) plusieurs fois pour enrouler le ressort moteur et stocker l'énergie potentielle. Le ressort principal se déroulera lentement et libèrera de l'énergie à travers une série d'engrenages et de ressorts qui régulent la libération d'énergie. Cette énergie est ensuite transférée pour retourner les aiguilles de la montre et alimenter les complications de la montre.

Montres mécaniques automatique :

Description d'une montre mécanique automatique :

Ces montres mécaniques automatiques sont caractérisées par une forme de mouvements mécaniques dite automatique. Souvent appelés «à remontage automatique» les mouvements automatiques maîtrisent l'énergie grâce au mouvement naturel du poignet du porteur. Les montres avec des mouvements automatiques sont très populaires parce que le porteur n'a pas à s'inquiéter d'enrouler la montre quotidiennement pour assurer le fonctionnement constant. Tant que la montre est portée régulièrement, elle maintiendra l'alimentation sans nécessiter de remontage.
Pour la montre mécanique à remontage automatique: Vous devez la porter plus de 8 heures pour vous assurer qu'elle fonctionne bien car le ressort se soulève par le mouvement de vos bras. Si vous ne l'avez pas porté depuis longtemps, attrapez le bracelet et orientez-le dans le sens horizontal, puis faites-le pivoter rapidement pendant 30 secondes pour que le ressort soit disponible avant de le porter. Commencez la même opération avant de sortir de la montre chaque nuit la dernière semaine après l'avoir achetée. La tolérance temporelle est de ± 60s par jour dans les cas normaux.


Le fonctionnement d'une montre mécanique automatique :

Un mouvement d'une montre mécanique automatique fonctionne en grande partie de la même manière que les mouvements manuels, avec l'ajout d'un poids métallique appelé rotor. Le rotor est connecté au mouvement et il peut tourner librement. À chaque mouvement du poignet, le rotor tourne, transférant de l'énergie et enroulant automatiquement le ressort moteur.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.

Pages